Sélectionner une page

Le Front national de Loire-Atlantique apporte son soutien partiel à la direction de la SNCF dans sa décision de supprimer un certain nombre de trains corail sur des lignes déficitaires.

Le problème est simple : réduire le nombre de rotations sur certaines lignes, notamment dans l’ouest, permettra d’assurer un taux de remplissage acceptable pour les trains restant. Service public, mais renflouée avec l’argent public, la SNCF n’a pas vocation à un trou sans fond : elle doit limiter au maximum son déficit, ce qui implique des efforts raisonnables de la part des usagers comme des cheminots.

Mais en échange de l’acceptation de son plan de sauvetage, la SNCF doit s’engager à ne fermer totalement aucune ligne. Elle doit donc encore revoir sa copie.

Pour le FN 44, l’attitude non constructive pour des raisons bassement politiques du président socialiste de la Région Pays-de-la-Loire, Jacques Auxiette, qui néglige l’intérêt général (mais c’est toujours plus facile avec nos impôts !) est irresponsable et indigne.

Louis-Armand de BEJARRY