Sélectionner une page

Alors qu’une nouvelle fois des dizaines d’immigrés clandestins bravent l’ordre républicain en manifestant au grand jour dans les rues de Nantes, le Front national de Loire-Atlantique exprime son indignation face au laxisme des services de police qui laissent agir ces hors-la-loi et leurs amis en toute impunité.

Le FN 44 rappelle qu’il existe encore des lois dans notre République, et qu’elles ont vocation à s’appliquer dans toute leur rigueur :

Soit ces clandestins sont officiellement reconnus réfugiés politiques par les services préfectoraux, auquel cas il doit leur être remis des titres de séjour en vertu des accords internationaux sur l’accueil des réfugiés ;

Soit ces personnes ne sont pas des réfugiés politiques, auquel cas leur séjour irrégulier sur notre territoire doit prendre fin : elles doivent être renvoyés séance tenante vers leur pays d’origine.

Le Front national demande à M. le Préfet de statuer rapidement sur le sort des clandestins répertoriés à Nantes. Il exige des autorités qu’elle mettent un terme à leur attitude démissionnaire consistant à laisser ridiculiser nos lois, bafouées au grand jour par la tenue de réunions publiques.

Louis-Armand de BEJARRY