Sélectionner une page

Il y a quelques jours, était annoncé qu’à compter de l’été prochain, il n’y aura plus de séjours en colonies de vacances pour les jeunes Nazairiens de moins de onze ans. Xavier Perrin, adjoint du maire à l’éducation et la jeunesse, explique cette suppression pour des raisons financières, et que ces anciens séjours serait compensés par d’autres activités plus locales.

« Des raisons financières », dit-il ? La majorité prône pourtant sans cesse la réduction des inégalités. Or, nous le savons parfaitement, la jeunesse nazairienne est en réalité sacrifiée, sur l’autel d’une véritable préférence étrangère : Fabrique des politiques sociales comme outil d’intégration des migrants, subventions à des associations communautaristes, tarification solidaire pour les demandeurs d’asile dans les transports, repas de substitution…

Évidemment, le Front national (FN) de Saint-Nazaire s’oppose à cette suppression des « colos » pour les moins de onze ans, qui va accroître les inégalités sociales dans notre jeunesse. Ce sont des centaines d’enfants, souvent issus de familles modestes voire pauvres, qui seront ainsi mis sur le côté, et ne pourront plus passer des vacances, ni vivre pleinement leur vie d’enfant. Une autre inégalité qui va apparaître est celle de l’âge : les adolescents nazairiens continueront à bénéficier de ces aides pour participer à des séjours.

Il faut donc surseoir à cette mesure, et rétablir pour tous « les jolies colonies de vacances »…

Front national (FN) de Saint-Nazaire


► SUR CE MÊME THÈME