Sélectionner une page

Jean-Claude Blanchard, conseiller régional FN des Pays de la Loire a subi une menace de mort sous forme de tag à son domicile, vraisemblablement de la part de militants d’extrême gauche. Pascal Gannat, lui aussi conseiller régional FN, a reçu des menaces du même acabit sur les murs de son domicile quelques semaines plus tôt, tandis que des sites liés à la mouvance antifas publiaient des images privées et familiales de ces élus, accompagnés d’autres appels à la violence.

Les menaces de mort contre les élus du FN sont fréquentes et nous semblent tout aussi condamnables que n’importe quelle autre menace à l’encontre d’un élu, quel que soit son bord politique. De la même façon qu’il est inacceptable que des activistes d’ultra gauche fassent pendre et brûler une effigie du Président de la République, comme le 1er mai dernier à Nantes.

La passivité de préfète de Région Klein devant cette atteinte à Emmanuel Macron, et sa lenteur à faire évacuer zadistes et antifas de Notre-Dame-des-Landes crée un climat d’impunité inacceptable. Nous lui demandons d’assurer la sécurité des élus, de leurs biens et de leurs familles. Le groupe FN exige que soient retrouvés et condamnés les auteurs de ces menaces, autant que pour des faits similaires à l’encontre de chaque élu de la République dans les Pays de la Loire.

► SUR CE MÊME THÈME