Sélectionner une page

Le 2 juin dernier, une rixe éclatait à Saint-Nazaire, avec, à la fin, un blessé par arme blanche. Selon l’enquête, il s’agirait d’un clandestin d’origine marocaine, âgé de dix-sept ans. D’après les investigations policières menées, ce jeune serait en réalité majeur. Le jeune homme a depuis été condamné en comparution immédiate, à seulement six mois ferme. En effet, malgré la vidéo-protection, rien ne peut déterminer la culpabilité de ce clandestin.

Le Rassemblement national (RN) de Saint-Nazaire s’insurge de cette décision, et demande à la justice d’être impartiale. En raison de la gravité de cet acte, pour la sécurité de nos concitoyens, l’expulsion du territoire dudit clandestin est la meilleure décision. De plus, Xavier Perrin, adjoint du maire à la tranquillité publique, explique que tout est mis en œuvre pour assurer la sécurité des Nazairiens. Comment peut-il oser dire cela, alors que la police municipale demeure dans un faible effectif, et que les trafics de drogue sont en hausse ?

Nous demandons aux autorités locales et aux élus de la majorité de prendre toutes leurs dispositions. Pour la sécurité publique, il faut immédiatement davantage de police municipale (et l’armer), tout comme une véritable de protection par vidéo, qui permette aux Nazairiens de se sentir en sécurité. Saint-Nazaire n’est à ce jour plus une ville paisible. Et la majorité plurielle de gauche en est responsable. Seul le RN propose des solutions concrètes.

Rassemblement national (RN) de Saint-Nazaire


► SUR CE MÊME THÈME