Sélectionner une page

Ce plan quinquennal d’un budget de 50 millions d’euros, dont 30 millions à la charge de la Région, s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) 2011-2020. Il présente sept enjeux déclinés en dix-neuf fiches d’actions, qui font l’objet d’un calendrier de mise en œuvre, d’un budget précis alloué, d’indicateurs de mesure de leur efficacité et d’une correspondance avec les enjeux du SNB. Il présente l’avantage de mobiliser l’ensemble des acteurs, y compris ceux du monde économique, dans une vision positive et non punitive de la préservation de la biodiversité.

Bien entendu, nous nous associons aux démarches multiples de sensibilisation des publics aux enjeux de la biodiversité. Nous sommes beaucoup plus réservés quant à la présence d’une action visant à développer le tourisme vert pour 1,5 million d’euros, enjeu certes important pour le développement touristique régional, mais qui vient obérer les financements du SNB alors qu’il s’agit purement d’actions de développement économique.

Enfin et surtout, nous sommes frappés de constater que la question de la surmortalité des abeilles ne soit pas abordée dans ce document. Les abeilles sont des pollinisateurs indispensables à la reproduction de nombreuses espèces végétales à fleurs, et par conséquent à une part significative de notre alimentation. Les causes de cette surmortalité sont en grande partie connues (néonicotinoïdes interdits en France depuis septembre dernier mais encore présents dans la plupart des pays du monde, pesticides, fongicides, importation d’abeilles et hybridation, ravages du frelon asiatique…), mais n’expliquent pas totalement le phénomène selon les spécialistes. Nous avons donc proposé que des fonds soient consacrés à la recherche pour identifier précisément les causes et les solutions pour enrayer cette surmortalité, mais aussi trouver des solutions de remplacement aux pesticides pour préserver nos filières agricoles.

Malgré ces réserves importantes, le groupe RN au conseil régional des Pays de la Loire votera en faveur de cette stratégie régionale pour la biodiversité, puisque la plupart des actions proposées vont dans le bon sens.

Pascal NICOT


► SUR CE MÊME THÈME