Sélectionner une page

Samedi matin, vers quatre heures, un feu de poubelles d’origine criminelle a endommagé une partie du Conservatoire de musique de Saint-Nazaire. Le Rassemblement national (RN) exprime sa solidarité envers la direction, le personnel et les élèves du Conservatoire. S’attaquer de la sorte à un bâtiment d’équipement culturel est un geste gravissime, qui doit être traité en conséquence.

Rappelons qu’il ne s’agit pas du premier acte criminel commis à Saint-Nazaire, depuis ces derniers mois. Nous déplorons en effet, depuis cet automne, des incendies criminels dans les quartiers de Méan, La Bouletterie, Saint-Marc-sur-Mer, et au Petit-caporal.

Le risque zéro n’existe certes pas. Mais nous constatons un laxisme permanent de la majorité socialiste qui dirige notre ville : le maire, David Samzun, et son adjoint, Xavier Perrin, chargé de la « tranquillité publique » (paraît-il !). Compte tenu de la hausse des faits d’insécurité que connaît Saint-Nazaire depuis quelques temps, le RN demande la démission de monsieur Perrin, artisan d’une politique sécuritaire qui semble se résumer au laxisme.

La tranquillité publique est une nécessité à Saint-Nazaire. La sécurité y est, comme partout en France, la première des libertés. En 2020, à la tête de la Mairie, le RN les rétablira, veillant à renforcer les effectifs de la Police municipale, à les armer, et à ce que notre commune dispose d’un vrai plan de vidéo-protection.

Johnny MASSON


► SUR CE MÊME THÈME