Sélectionner une page

Tout d’abord, merci aux électeurs qui ont fait confiance à notre projet européen, merci à Jordan Bardella pour sa campagne fougueuse et à Marine Le Pen d’avoir défendu notre vision de l’Europe des Nations. Au lendemain des élections européennes, nous pouvons affirmer que le Rassemblement national est la troisième force politique de la Loire-Atlantique. En progression de voix (+ 5 700), nous sommes loin devant le Parti socialiste, qui fait moitié moins de voix que nous, alors qu’il dirige notre département, et devant les les Républicains, qui chutent de 50 %. Nos résultats sont en hausse dans beaucoup de villes, comme Châteaubriant ou Ancenis.

Ces scores confirment le changement de paysage politique, avec la fin des partis traditionnels, et confortent notre analyse d’un nouveau clivage, les mondialistes contre les nationaux. Le RN est la seule alternance possible et crédible au gouvernement Macron-Philippe, tant sur le plan national qu’européen. La seule alternance à l’invasion migratoire, au matraquage fiscal et social, à la disparition de notre industrie et de nos emplois.

Le RN est le seul mouvement qui arrive à rassembler que ce soit des gens de droite comme Thierry Mariani, ou Jean-Paul Garraud, des gens de gauche comme Andrea Kotarac, ce rassemblement doit continuer pour mettre un coup d’arrêt à la politique de Macron pour les prochaines échéances électorales. Le RN s’attache dès maintenant à préparer les élections municipales, à commencer par Nantes, Saint-Nazaire et La Baule-Escoublac, où la constitution de ses listes est bien avancée.

Éléonore REVEL


► SUR CE MÊME THÈME