Sélectionner une page

Article de Nantes-infos du 26 janvier 2020


Après avoir été investi tardivement par le mouvement, Eléonore Revel conduit la liste du Rassemblement national à Nantes. Elle mène une campagne active, et vient de recevoir Marine Le Pen venue la soutenir.

Eléonore Revel est née en 1981, l’année qui a vu le grand bouleversement politique, dans une famille de neuf enfants du Nord de la France. Très tôt, elle comprend le sens de la solidarité et du partage. Obéissante par nécessité, elle n’aime cependant pas qu’on lui inflige des contraintes qui ne lui paraissent pas justifiées. Elle acquiert rapidement une certaine indépendance d’esprit qui lui permet d’analyser les choses d’une manière réfléchie, et sait discerner l’essentiel du futile ou superflu.

Comme elle le dit elle-même, elle s’est construite dans l’adversité, ce qui lui donne un caractère « bien trempé », sans pour autant paraître distante.

Après des études secondaires, elle se consacre à la philosophie, dont elle possède un diplôme, témoignant ainsi de son intérêt pour les sciences humaines. Elle en garde le goût du débat, et surtout d’aller chercher la réalité sous l’apparence des choses.

Tombée dans le chaudron de la politique dès son plus jeune âge (une affaire de famille, dit-elle en confidence, son père étant élu alors qu’elle avait à peine cinq ans), elle participe activement à la campagne présidentielle de 2002, qui voit Jean-Marie Le Pen franchir la barre du second tour.

Nantaise depuis plus de quinze ans, cette mère de quatre enfants très organisée réussit à mener de front sa vie de famille et son engagement politique. Après un parcours associatif, très dense, elle rejoint le Front national comme directrice de campagne de Pascal Gannat, candidat tête de liste pour les élections régionales de 2015. Candidate aux élections législatives de 2017, devenue entre temps secrétaire départementale adjointe puis rapidement secrétaire départementale de la fédération du Front national (FN) de la Loire-Atlantique, c’était une candidate toute désignée pour l’élection municipale mars prochain.

Après une intense période de réflexion, dans laquelle elle a su mesurer l’ampleur de la tâche et avoir proposé les noms de plusieurs candidats, le Rassemblement National a su la convaincre de se présenter elle-même. Secrétaire Général du Groupe Rassemblement National des Pays de la Loire; après avoir été collaboratrice depuis 2015, elle connaît parfaitement les grands dossiers de la région, dans lesquels s’incluent naturellement ceux de la ville de Nantes et de Nantes Métropole.

Mais Eléonore est une personne très organisée et on peut lui faire confiance pour mener de front toutes ces activités.

Cette réelle marcheuse, qui n’hésite pas à parcourir les chemins de Compostelle, ce qui lui permet de donner libre cours à sa réflexion, possède de grandes réserves physiques et morales dans lesquelles elle pourra puiser. Loin d’être une simple candidature de témoignage, cette démarche trouvera son sens lorsqu’Eléonore sera en mesure de peser sur les décisions du Conseil municipal, et ses électeurs pourront compter sur elle pour les représenter au mieux de leurs intérêts.