Sélectionner une page

Communiqué de presse

La maire socialiste de Nantes Johanna Rolland, pourtant dans l’exécutif municipal depuis plus de 10 ans, a fait mine de découvrir il y a quelques jours les problèmes liés à l’insécurité dans notre ville. Assassinats et règlements de comptes liés à la drogue, voitures brûlées, agressions (notamment dans les transports en commun), viols, devantures de commerces détruites, vols à la roulotte, cambriolages… La situation sécuritaire à Nantes, qui est déjà problématique depuis plusieurs années, est de plus en plus préoccupante.

Loin de se remettre en question sur ce sujet, et d’avouer que quasiment rien n’a été fait durant son mandat de maire, Johanna Rolland trouve le moyen – ridicule, après ces années d’inaction – de promettre aux Nantais le renfort de nouveaux policiers municipaux. Elle avait pourtant 6 ans pour le faire ! Par pure idéologie, comme nous en avons l’habitude avec les socialistes, notre maire et son équipe avaient en effet refusé le renfort des effectifs de police, l’armement d’une police municipale confrontée à la racaille, ainsi que le large développement de la vidéosurveillance.

Cette attitude scandaleuse de la part de Johanna Rolland ne sera pas sans réponse : le Rassemblement National, qui a toujours milité pour que de vrais moyens de sécurité, tant humains que matériels, soient déployés dans les différents quartiers, et continuera à le faire lors de ces élections municipales. Les Nantais peuvent compter sur notre motivation pour faire de Nantes une ville sereine et agréable à vivre pour tous, ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être !