Sélectionner une page

Communiqué


Dans le domaine de La Ducherais, à Campbon, où existait autrefois un orphelinat, le Département organise désormais, par le biais des Pupilles de l’enseignement public (PEP), des classes de découverte et des colonies de vacances. Mais les trois nouvelles maisons en cours de construction sur ce site vont prochainement héberger un public d’un nouveau genre. En effet, le Service des mineurs non accompagnés (SAMNA) du conseil départemental vient de décider d’y mettre des immigrés clandestins !

En déplacement ce lundi à La Ducherais, le socialiste Philippe Grosvalet, président du conseil départemental, a en effet confirmé la livraison, pour octobre prochain, de nouvelles maisons pour un total de trente chambres, notamment destinées à de jeunes clandestins. Rappelons que l’accueil de ces immigrés, dont le statut de mineur n’est pas toujours prouvable, coûtera en cette année 2021 de l’ordre de 3 milliards d’euros à l’État. Autrement dit, chaque contribuable du département donnera cette année la somme de 50 euros pour accueillir ces « jeunes » (et moins jeunes) gens.

« La force de la Loire-Atlantique, c’est d’être une terre d’accueil. », a indiqué le président Grosvalet en marge de sa visite. Les habitants de la Loire-Atlantique jugeront en leur for intérieur du bien-fondé de cette maxime. Ils sauront en tout cas dire que le rôle d’un département — comme de toute collectivité humaine — est d’aider et de protéger les siens d’abord, sans pratiquer la priorité à ceux lui étant étrangers. Aux Ligériens de le dire et de le rappeler aux élections départementales et régionales, les 20 et 27 juin : refusons la venue de mineurs clandestins à Campbon !


► SUR CE MÊME THÈME


Partager